Service gratuit et accessible à tous

Créer un blog gratuitement

Shiatsu à Lannion

Mon parcours

 

“La communication par le toucher”

 

 

De ma plus tendre enfance je me souviens des mains de mon père.

Il initiait les jeunes au judo et savait par un toucher doux et subtil, apaiser nos douleurs articulaires et musculaires.

Entre jeunes gymnastes également, nous nous massions, pour nous préparer à l'effort ou afin de mieux récupérer.

La scène, elle, m'enseigna le toucher par la voix dans mon parcours de comédienne-chanteuse qui dura vingt-cinq ans.

Mais c'est auprès de personnes avec autisme que je fit la synthèse de ces deux arts du toucher et de la communication.

Au cours de cette belle expérience, qui dure maintenant depuis vingt ans, j'ai renoué avec le toucher par les mains, le dos, l'épaule, accompagnant mes partenaires de jeu dans leurs petites chorégraphies insolites et répétitives.

C'est un échange avec l'un d'entre eux qui m'a mise sur la voix du Shiatsu :

 

 

“On m'amène un jeune qui ne va pas bien.

Il cogne son front sur tout ce qu'il trouve. Il crit. Il est très enrhumé.

Souffre-t-il de maux de tête, de sinusite, d'allergies qui le démangent?

On ne sais pas et ça n'est pas lui qui peut le dire.

On lui touche le front pour voir s'il a de la fièvre, il crit encore plus fort.

Car, lui, quant on touche le haut de son corps, c'est comme si on le brûlait.

On le laisse seul avec moi.

ll se laisse tomber face contre terre sur le tapis.

Je prends ma guitare et chante doucement un air qu'il aime.

Rien n'y fait, il hurle de plus belle.

Manifestement, même un son doux, l'agresse.

Alors, je laisse ma guitare et m'approche de lui.

Je lui dis que je vais lui toucher les pieds. Il crit.

J'essaie et appuie sur ses voûtes plantaires avec mes paumes. Il crit encore.

J'appuie plus fortement en me balançant.

Le son aigu et monocorde qu'il émettait jusqu'alors, s'entre-coupe.

A chaque pression, il expire un son plus rauque.

J'imite le son de sa voix.

Je presse ses chevilles plusieurs fois.

Nos sons s'entremêlent.

J'émmet un son plus grave qui vient de mon ventre à chaque fois que je presse .

La hauteur de sa voix baisse au fur et à mesure.

Je presse sur ses mollets, à chacun de ses sons expirés, rythmés comme de la musique.

Arrivée aux genoux, il s'est endormit, bercé par son souffle régulier et les vibrations de sa propre voix.”

 

C'est alors que je découvre le Shiatsu :

Un soin par pressions, rythmé par le souffle, respectueux de la personne dans sa globalité, le receveur reste vêtu... un monde s'ouvre devant moi. 

 

Ma formation

Shiatsu :

Mille heures de formation aux approches de Namikoshi et Masunaga à l'école du Maître André Nahum : 

  • Pratique du Shiatsu et bases de la Médecine Traditionnelle Chinoise,
  • Relaxation Coréenne, 
  • Enseignement du Do-In (shiatsu auto-administré) voir Page 3
  • Shiatsu Assis (shiatsu en entreprise)

 

Reiki

Niveau 2 : Olivier Gaille, Laurent Giraudier

 

Yoga du Son

Niveau 3 (Professorat) : Patrick Torre


Eveil sensoriel :

  • Ecole des 5 sens : Romola Sabourin
  • Enfance et Musique : Philippe Bouteloup, Steve Waring, Alain Paulo, Annie Avenel...
  • Association MESH : Structures sonores Baschet

Autisme :

  • IME Notre Ecole Ste Geneviève des Bois
  • SUSA
  • EDI Formation
  • Et les conseils attentifs d'Howard Buten

 

Pratique du Tai Chi et du Qi Gong auprès de Dietlinde Koltzer - Spirales de l'énergie à Lannion

Shiatsu - Détente et Bien-être en Bretagne - Côtes d'Armor